Obtenez des conseils utiles, découvrez les meilleures pratiques et restez au courant des dernières nouvellesLe Blog Whistlelink

Comment encourager les collaborateurs à signaler un mauvais comportement

Encourage employees to report misconduct.

Si une mauvaise conduite professionnelle passe inaperçue ou n’est pas signalée, ce sont les individus et la société dans son ensemble qui en payent le prix. Le lancement d’alertes revêt donc une importance capitale. Si un collaborateur choisit de divulguer des informations en externe, la résolution du problème pourrait prendre plus de temps. C’est pourquoi nous encourageons vivement de mettre en place des canaux de signalement internes. Toutefois, cela ne garantit pas le partage d’informations en interne.

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils sur la création d’un environnement de travail digne de confiance pour encourager les collaborateurs à signaler une mauvaise conduite en interne.

Tout est question de confiance.

Les collaborateurs peuvent être plus motivés à effectuer un signalement en interne s’ils savent que leur entreprise s’engage à protéger son personnel, et pas seulement ses actifs.

Créer une culture de communication ouverte

Développez une culture d’entreprise qui encourage activement les collaborateurs à signaler leurs préoccupations et les soutient le cas échéant. Une culture de l’intégrité est plus susceptible d’inspirer les collaborateurs à parler en interne.

La hiérarchie doit bien sûr donner le ton : ainsi, elle permet de consolider l’approche de votre entreprise en matière de lancement d’alertes et rassure les collaborateurs en leur montrant que la direction les soutient.

Parlez-en

Visez une culture de communication ouverte et une meilleure compréhension du processus de lancement d’alertes grâce à une communication transparente et régulière.

En plus de faire connaître vos valeurs fondamentales et votre engagement éthique, il peut être utile d’expliquer la manière d’effectuer un signalement. Dans cette optique, soyez :

  • clairs. Expliquez précisément le fonctionnement du processus de lancement d’alertes.
  • attentifs. Montrez que vous comprenez les préoccupations des collaborateurs et la manière de les apaiser.
  • constants. Renforcez votre engagement et votre soutien.

Faites simple

Choisissez une méthode de signalement simple facile d’accès et conviviale. Essayez d’éliminer le plus de freins possible. Les collaborateurs sont déjà inquiets à l’idée de faire un rapport, donc plus le processus est simple, plus ils sont susceptibles de partager des informations.

Précisez où trouver le canal de signalement, comment y accéder et sur quels appareils envoyer le rapport. Cette question est particulièrement importante pour les personnes en télétravail.

Si votre canal de signalement le permet, autorisez la communication en langue maternelle.

Soyez rassurants

Réduisez la peur d’être l’objet de représailles grâce à un canal de signalement qui permet de rester anonyme. Rassurez vos collaborateurs et les autres parties prenantes concernées sur le fait que les rapports sont confidentiels et qu’il n’y aura pas de représailles.

S’ils vous font confiance et savent que vous les protégerez contre toute répercussion négative, vous aurez plus de chance d’obtenir des signalements internes.

Instillez la confiance

Engagez les bonnes personnes pour gérer les rapports afin qu’ils soient traités de manière professionnelle et confidentielle.

Votre réponse est essentielle pour instaurer la confiance. Elle montre que vous prenez les préoccupations au sérieux et que vous prenez les mesures nécessaires pour y répondre. Essayez de répondre rapidement, avec soin et respect à chaque rapport.

Favorisez davantage la confiance en proposant un système avec une sécurité élevée des données et surveillé en permanence pour protéger vos informations sensibles. Découvrez les mesures de sécurité des données appliquées par Whistlelink.

Si vous avez des idées sur cet article ou si vous souhaitez en savoir plus sur Whistlelink, nous serons ravis d’échanger avec vous.

Vous avez aimé cet article?
Faites passer le message

La directive de l'UE sur le lancement d'alertes expliquée

Iliesse Aichi, Whistlelink  Territory Manager, France

Plateforme Whistlelink
en Français

Essayez Whistlelink gratuitement pendant 1 mois

La nouvelle loi
sur le lancement d'alertes

WHISTLELINK BLOGQue lire ensuite...

ISO 37002:2021 Systèmes de gestion des lancements d’alerte 
Enquête interne sur une faute professionnelle présumée
Le lancement d’alerte dans le transport et la logistique 

HEUREUX DE VOUS RENCONTRER

Entrer en contact

Notre équipe se tient à votre disposition pour répondre à toute question. Trouvez des réponses dans notre centre d'assistance, ou remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous répondrons le plus vite possible. Vous pouvez également nous appeler !

Parlez avec le Territory Manager
Iliesse Aïchi

+33 6 70 90 30 41